Beaucoup de systèmes hi-fi mettent en avant le haut médium. La réponse en fréquence de notre oreille n’est pas linéaire mais présente une sensibilité plus élevée dans cette partie du spectre qui se situe vers 3 à 4 khz. La conjonction de ses deux phénomènes, un système mettant en avant cette partie du spectre et notre oreille qui y est plus sensible, résulte en une écoute désincarnée, irréelle, erronée mais qui malheureusement est souvent très séduisante.

Cela nous amène à nous poser la question qui est presque philosophique : faut-il préférer le vrai au beau ?